SARAVAH, c'est où l'horizon ? 1967-1977

SARAVAH, c'est où l'horizon ? 1967-1977

Actualité

Aventure humaine et romantique, utopiste et désordonnée plus que commerciale, le label Saravah a façonné un son d’une grande qualité qui n’a rien perdu de son éclat. 


Nées en 1966 de la complicité de Pierre Barouh, Francis Lai et Claude Lelouch, les éditions Saravah deviennent dès 1968, via leur label et studio installés à Montmartre dans le passage des Abbesses, un véritable vivier d’expérimentations et de rencontres : celles de Jacques Higelin et Areski, Brigitte Fontaine et l’Art Ensemble Of Chicago, ou encore celle du brésilien Nana Vasconcelos avec le gabonnais Pierre Akendengue et le guitariste folk Jack Treese... Benjamin Barouh, né en 1970, a contemplé l’intense activité et les mutations du studio des Abbesses. Pour combler les lacunes, éclairer les zones d’ombre, il a interrogé les artistes, musiciens, techniciens et collaborateurs qui l’ont connu et animé. Les témoignages collectés, dont ceux de Francis Lai, Claude Lelouch, Areski Belkacem, David Mc Neil alimentent cette histoire et le portrait central de Pierre Barouh, producteur, poète, cinéaste et visionnaire discret, dont le témoignage manquant en raison de sa disparition récente est comblé par ces textes inédits. 

 

Né en 1970, en plein épanouissement de la communauté d’artistes Saravah, Benjamin Barouh fait ses premiers pas sur les vibrations du banjo de Jacques Higelin et du berimabau de Nana Vascancelos. Il dirigera une collection chez Saravah « Popo Classic Collection » avant d’intégrer la petite équipe Saravah à la fin des années 1990. Après avoir créé une boutique de disques à Guéméné-Penfao en Loire- Atlantique, Benjamin Barouh prend le statut de bouquiniste itinérant, spécialisé dans le livre ancien. 

 

Chez : LE MOT ET LE RETSE
Acheter le livre