de la Scarpe à la Seine

de la Scarpe à la Seine

Françoise Kucheida

Ecouter/Télécharger

Françoise Kucheida / de la Scarpe à la Seine

12.00€ Ajouter au panier

Premier album de Françoise Kucheida, une femme du Nord appelée à devenir une figure emblématique de la chanson "identifiable" pour ceux qui pensent que l’authenticité sera universelle. Grand prix de l’Académie Charles Cros.

Crédits

Musiciens:
Romain Didier: claviers & voix (8)
Serge Eymard: guitare
Olivier Moret: contrebasse
Jack Dompierre: batterie
Thierry Roques: accordéon
Maxome Tholance: violon
Patrick Mondon: violon
Olivier Grimoin: alto
Philippe Nadal: cello
Daniel Mille: accordéon
Patrick Saussois: guitare (1)
Pierre Barouh: voix (9)
Arrangements: Romain Didier (8)
Production: Pierre Barouh 1995
Conception maquette: Gérard Segard
Mise en page: CL2
Photo verso: les élèves du Lycée Pablo Picasso (Avion 62)

Presse

Véronique Mortaigne dans Le monde (27 janvier 1996)
Françoise Kucheida, chanteuse de blues à la française, des bars, des rues et du coeur. (...) Accordéon, violons, saxo font tourner la tête et les émotions, la voix grave de Françoise Kucheida indique que le pari du style français est encore possible.
Caroline Vanbelle dans Chorus (printemps 1996)
De cette (belle) voix-là jaillit le blues du bassin minier et la gouaille expressionniste des Damia et Fréhel. (...) De la Scarpe à la Seine nous transporte du pays des terrils, fort de ses meurtrissures, jusqu’aux antipodes, via un Paris désuet... Des chansons comme on les aime, denses et vivantes.
Nicole Ligney dans Femme Actuelle (17 juin 1996)
Son CD est une invitation au voyage et sa voix nous emporte volontiers. D’un port des Antipodes à la place de Liévin, du fond d’un bar à nos trous de mémoire... Textes de Prévert, Debronckart, Pierre Barouh, Allain Leprest et Romain Didier, le ton est donné : il est tendre, nostalgique et gouailleur.
Gil Chauveau dans La revue du spectacle (22 mars 1996)
C’est un vrai bijou, un véritable album d’interprète dans tout ce que cela peut avoir de sublime et d’authentique. Que dire? Sinon qu’il faut absolument la découvrir! Une interprète est née... On peut enfin rêver au renouveau de la chanson française... Il est si facile de parler des gens que l’on aime.