Jacopo Andreini

Jacopo Andreini est l’un des musiciens les plus actifs de la scène d’avant-garde italienne. Producteur d’une cinquantaine d’albums (dont une vingtaine sous son nom), au sein de sa propre structure Frigorifero prod., il sillonne les scènes européennes (avec quelques incursions aux Etats-Unis) depuis quinze ans, notamment en tant que batteur/saxophoniste du trio L’enfance rouge.
Multi-instrumentiste éclairé, il participe à plusieurs formations free-jazz et d’avant-rock et se produit également en tant que DJ Faccia di merda. Il puise son inspiration dans tous les courants, de la world music à la techno bruitiste, et entretient une bibliographie (vingt récits publiés à ce jour) qu’on imagine aussi subtile que sa musique.
«Bossa Storta», le projet le plus ambitieux de Jacopo Andreini, allie ses expériences musicales et narratives, proposant quelques belles chansons, écrites et interprétées en français, mêlées à des instrumentaux ouvragés, puisant dans la richesse rythmique des musiques afro-brésiliennes. Une bossa nova claustrophobe, soumise à la « torsion » free-jazz et électro, accompagne le récit d’une passion déçue, couronnée par une version déchirée du «Io si» de Luigi Tenco, l’amant suicidé de Dalida.
On comprendra, à l’écoute de cette suite, expérimentale et ludique, impliquant une douzaine de musiciens et une longue gestation artistique, que son producteur se soit adressé au label mythique, qui, depuis ses débuts, privilégie la fusion de la chanson populaire et de l’art contemporain.

Les Albums