Maurane

Avait-elle dix-huit ans lorsque, rougissante, elle m’aborda, à Bruxelles dans un studio de la R.T.B. Distrait je ne retins de son discours hésitant que : "Brésil... Chansons... Brésil... Guitare... Brésil...". Peut-être (du moins je l’espère) ai-je poliment hoché la tête. Une semaine plus tard, Eva Darlan, de retour de Bruxelles, me remettait une cassette : "Ecoute cette jeune fille, je la trouve étonnante..." Et voilà ! Pendant quelques semaines je n’ai rien écouté d’autre, Saravah entamait alors une période chaotique, nous n’avons pas avec Maurane partagé tout ce que nous souhaitions: je lui avais promis le Brésil, il y eut le Québec (c’était bien), quelques moments de studio, des bouderies, des rires et la tendresse parsemant les quelques "Années Saravah" de la petite Claude devenant Maurane... Irrésistiblement.

Pierre Barouh

Les Albums