Pierre Louki

Le complice le plus estimé de Georges Brassens, auteur de cent quatre-vingts chansons enregistrées (et autant dans ses tiroirs), Grand Prix du disque in honorem de l’Académie Charles-Cros, plus de vingt-cinq dramatiques dont vingt sont programmées sur France Culture, Grand Prix radio des auteurs dramatiques, dix livres de contes pour enfants... Pierre Louki est le plus anonyme des grands de la chanson.
Le théâtre est sa vraie passion. Lorsqu’il vient à Paris, c’est pour jouer la comédie. Il prend des cours chez Jean-Louis Barrault et joue aux côtés de Lucien Raimbourg dans "En attendant Godot" de Beckett, mis en scène par Roger Blin. Sa première chanson "La Môme aux boutons", interprétée par Lucette Raillat remporte un grand succès et l’entraîne dans le métier de la chanson. Tout d’abord chez Vogue, puis avec Jacques Canetti chez Philips dans la même équipe que Brassens, Brel, Leclerc, Catherine Sauvage, enfin chez CBS, Pierre Louki sort des albums remarquables qui ne sont poussés par aucune de ces maisons de disques. On connaît ses chansons par ses nombreux interprètes, dont Juliette Gréco, Les frères Jacques, Colette Renard, Francesca Solleville et Jean Ferrat.
Il s’est beaucoup consacré à l’écriture de pièces de théâtre ces dernières années, "La guerre aux asperges" tint l’affiche pendant cent soixante-dix représentations au Théâtre La Bruyère avec Claude Piéplu, et récemment il créa "Les jambières de l’escabeau", seul en scène au Théâtre du Renard. De retour à l’activité discographique avec "Retrouvailles" (en 1992) qui sort chez Saravah, suivi par un album de nouvelles chansons "Vers bissextils" produit par Pierre Barouh en 1996, Pierre Louki tourne avec une formation régulière. Formule avec laquelle il a enregistré un double album en concert à l’espace Kiron, sorti chez Rym music en 1999.

Eric Zimmermann

Les Albums