Steve Lacy

Le principe du jazz, comme pour la littérature, est de s’appuyer sur les anciens courants, modernes dans leurs temps, pour créer du neuf, de l’inédit. Souvent, les artistes les plus novateurs s’inscrivent dans une chronologie et ont pris le temps de connaître par coeur le courant dont ils viennent avant de se lancer dans l’expérimentation. Pour Steve Lacy, le choix de son instrument, le saxophone soprano, marque d’emblée la volonté de se démarquer dans le milieu du jazz des années cinquante. C’est Sydney Bechet qui lui souffle à l’oreille le choix de cet instrument, Steve Lacy apprend à jouer "New-Orléans" et se perfectionne dans cet esthétique avant de rencontrer le pianiste Cécil Taylor et de trouver sa place de créateur dans l’avant-garde. Cécil Taylor lui transmet sa passion dévorante pour Thélonius Monk, un grand classique de l’avant-garde, qui a toujours su combiner improvisations avec mélodies, beauté parfaite et allure boiteuse. Steve Lacy enregistre ses premiers albums à New-York, joue pendant six mois dans l’orchestre de Thélonius Monk, donne à Coltrane l’idée de jouer du soprano et, décidément trop novateur pour rester vivant aux Etats-Unis, rejoint la terre promise des grands jazzmen, la France, l’Europe.
La discographie de Steve Lacy est impressionnante. Ses collaborations lui font très tôt mêler sa musique, la musique, à la danse, la peinture et la poésie ( en particulier Brion Gysin), élargissant du même coup les frontières du jazz. Steve Lacy vient du jazz, mais on ne peut parler de jazz à l’écoute de son oeuvre, beaucoup plus proche de la musique dite contemporaine, en fait il créé un genre de musique festive futuriste, qui intègre l’humanité et ses élans poétiques, dans le même flux. Un musicien fertile comme Steve Lacy, le créateur typique tel que Pierre Barouh les conçoit, ne pouvait pas passer chez Saravah sans y laisser une oeuvre, en l’occurrence cinq albums, enregistrés de 1971 à 1977, qui en disent long sur la dimension d’un artiste résolument élégant et moderne pour longtemps.

Les Albums