L’amitié

12,00

Catégorie : Étiquette :

Description

Extrait du documentaire “L’amitié ” de Pierre Barouh :

Née à Kobé, vieux port sur le pacifique, cerné de montagnes, Kazumi Fugagawa a étudié le chant classique à l’université de musique de Kyoto. La découverte d’Eric Satie l’a amenée en France, où elle a suivi des cours de chant. En 1995, elle subit le grand séisme de Kobé, en 1995. Ce drame marqua un changement décisif dans sa carrière artistique. Elle quitte sa voie lyrique, pour la recherche de sonorités et de messages nouveaux… Née d’une mère japonaise et d’un père français, Maïa Barouh a été bercé par la musique dès l’enfance. Lors d’un séjour au Brésil, à 15 ans, elle a décidé d’apprendre la flûte traversière. Un an plus tard, c’est à Vancouver, s’intégrant à un big band, que s’ancre sa passion. Depuis 2002 , elle fait partie de la fanfare «Kabocha Shokai» (néo-shindon), en tant que saxophoniste et compositrice… Elles font connaissance à Tokyo en décembre 2001. Un moine zen, Shimizu (que chacun nomme David), fou de musique expérimentale, producteur passionné (mais fauché) leur propose de faire un disque ensemble, qu’elles produisent finalement entre le Japon et la France.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’amitié”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *