Maïa Barouh « Sushi »

Catégorie :

Description

Sushi parle de féminisme et de racisme – la fameuse double peine dont peuvent souffrir les femmes non blanches. Ayant un physique plutôt typé, je me suis souvent sentie mal à l’aise devant des phrases du genre “ T’es japonaise ? J’adore les japonaises !“, « Les femmes asiatiques sont tellement féminines …”
J’avais envie de dénoncer ça à ma façon – c’est -à -dire avec beaucoup d’hémoglobine et du décalage. L’autre idée pour moi était aussi d’encourager les femmes japonaises à s’exprimer et se révolter contre un système patriarcal encore bien implanté au Japon

Le texte en partie rappé a été co-écrit avec Elea Braaz, ma rappeuse préférée. Ses textes, en plus de faire sonner la langue française comme personne, sont engagés et détournent les codes. J’ai eu envie de cette énergie du rap pour ce thème particulièrement enrageant.

Sushi est le deuxième extrait de son nouvel album, Aïda/間, un univers profondément métissé, exigeant, transversale, et qui vacille entre racines et modernité.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Maïa Barouh « Sushi »”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

8 + un =