Brigitte Fontaine

Dès mes premières confrontations avec les textes de Brigitte Fontaine, j’ai eu la certitude qu’un jour ou l’autre, on en parlerait comme d’Arthur Rimbaud. Il semble que pour la majorité chloroformée par les médias, ce soit l’autre, peut-être aujourd’hui... ou demain. Quant au personnage, peut-être vous contenterez-vous, pour le cerner (?) d’un de nos premiers dialogues à la terrasse d’un restaurant de la rue Saint-Benoît:

Pierre Barouh: Brigitte, je vais m’absenter quelques temps, je vais au Brésil.
Brigitte Fontaine: Comment tu vas là-bas?
PB: En avion.
BF: T’es fou, tu t’rends compte, il peut t’arriver n’importe quoi!
PB: T’es jamais monté dans un avion?
BF: Pas question.
PB: Mais tu montes en voiture?
BF: Oui mais il y a une époque où je ne montais jamais en voiture.
PB: Mais tu sortais de chez toi?
BF: D’accord, mais il y a une époque où je ne sortais jamais de chez moi! Il peut t’arriver n’importe quoi... Quelqu’un peut te cracher dessus?
PB: Tu restais chez toi?
BF: Oui!
PB: Un avion pouvait tomber sur ta maison...
BF: J’y pensais
PB: ?...?...?...

Pierre Barouh

Les Albums