Higelin & Areski

Higelin & Areski

Jacques Higelin

Ecouter/Télécharger

Jacques Higelin / Higelin & Areski

12.00€ Ajouter au panier

Dans son deuxième album Saravah, que Jacques Higelin partage avec Areski, Higelin approfondit l’élaboration de son blues bien personnel, avec de belles balades ("Six pieds en l’air", "J’aurais bien voulu", "Remember") et le culpabilisant "Je veux des coupables" qui atteint de belles profondeurs lyriques. La légende Higelin est bel et bien en marche, soit l’association d’une écriture aussi originale qu’irréprochable et ce fameux blues minimaliste que le rock adoptera bien après l’emphase pop qui déferle dans ces années-là.

Crédits

Musiciens:
Jacques Higelin: voix, guitare, clochettes de Mulhouse, accordéons, flûte traversière indienne en do, vaches champenoises, appeaux, banjo, flûte bedouine, piano japonais, balafon Côte d’Ivoire
Areski: maracas, crécelle, boules d’escalier du 20 arr., guimbarde, grelots de facteur, guitare et vocal, tablas basse pakistanais, tambourin, darboukas, tom bass camerounais, grosse caisse et cymbale d’harmonie
Paroles: Jacques Higelin sauf (4) Brigitte Fontaine
Musique: Jacques Higelin sauf (2), (5) & (9) Areski Belakcem
Elément provocateur: Pierre Barouh
Enregistrement: Studio Saravah (Abbesses) 1969
Prise de son: Daniel Vallancien
Remasterisation: Chab (Translab) juin 2001
Photos: Ned Burgess & Maria Duhalde

Presse

Anonyme dans un magazine belge "Dévouverte de Jacques Higelin"
Aujourd’hui, un L.P. émerge. L’amateur aura bien du mal à se le procurer en Belgique. (...) La vie musicale de cet enregistrement nous mène dans un univers inexploré grâce aux sons de la guitare, des clochettes de Mulhouse, des boules d’escalier du 20ème arrondissement et des grelots de facteurs... Les textes, qu’ils soient dits et chantés, révèlent une tendresse émouvante ainsi qu’une nette prise de conscience du monde actuel.
L’Express (1er septembre 1969)
La chanson française de qualité, c’est ça. (...) Cela s’écoute sans ennui aucun, tout au contraire. Jacques Higelin est un personnage au coeur écorché, souvent amer, mais qui n’a jamais perdu le sens de l’humour. Parfois Areski lui donne la réplique sur un fond musical aux instruments de percussion les plus divers. (...) Vous l’aimerez si vous avez le goût de l’aventure, le goût du vrai.
J.V.
Higelin-Areski, les mots réhabilités, l’association d’un talent de chanteur et d’un génie de la percussion. Une intervention continue, un appel original à l’Orient ou à l’Afrique.