Brigitte Fontaine est

Brigitte Fontaine est

Brigitte Fontaine

Ecouter/Télécharger

Brigitte Fontaine / Brigitte Fontaine est

12.00€ Ajouter au panier

En 1966, la comète Saravah est lancée, avec les habits romantiques d’"Un homme et une femme", orgues de Francis Lai, paroles d’amour brut de Pierre Barouh et les beaux habits de la samba. Un an plus tard la comète prend l’esprit et la forme d’une astronaute qui ira loin: Brigitte Fontaine. Qui est-t-elle ? Une folle égarée ? Ou une folle bien lucide et tout à fait géniale qui vole à Gainsbourg son arrangeur fétiche (Jean-Claude Vannier) et à la langue française les mots qu’elle arrange en chansons au vitriol ( "Je suis in-adaptée", "Il se passe des choses", "Éternelle"...). Premier album de Brigitte Fontaine: Saravah est née!

Crédits

Musiciens: Brigitte Fontaine, Jean-Claude Vannier, Olivier Bloch-Lainé, Alain Clavier & Jacques Higelin
Paroles & textes: Brigitte Fontaine
Musique: Jean-Claude Vannier (1), Olivier Bloch-Lainé (2,3,4,5,7,8,9), Alain Clavier (6), Jacques Higelin (10,11)
Arrangements: Jean-Claude Vannier
Direction artistique: Pierre Barouh
Remasterisation: 1991

Presse

L.H. dans Repères (Strasbourg - 17 janvier 1996)
"Brigitte Fontaine est" représente le côté traditionnel, chanson française de cette chanteuse avec des arrangements soignés et sophistiqués. (...) Quelques perles (comme le fameux "Dommage que tu sois mort") apportent une valeur à ce disque.
Elle (7 juillet 1969)
L’humour Brigitte Fontaine: féroce et tendre, doucereux et implaçable, tout sourire devant, tout grimace derrière, il est, autant dans sa voix que dans ses textes, l’expression d’un être hors mesure qui nous regarde vivre mais qui connaît la tendresse.
Jacques Gousseland dans Sud Ouest (20 novembre 1969)
Pour peu que vous aimiez l’étrange, l’insolite, le baroque, vous ne pouvez pas ne pas aimer ce disque. (...) La voix, tantôt feutrée, suave, comme étranglée par l’émotion, tantôt agressive, rauque mais toujours envoûtante, érotique, inquiétante de Brigitte Fontaine, vous ne pourrez l’oublier; obsessionnelle, évoluant dans une atmosphère d’angoisse, d’incompréhension, de peur, où les cris d’oiseaux se mêlent à ceux, tellement animaux, des "humains". Les paroles de toutes les chansons sont de Brigitte Fontaine, acide, amère, en contretemps avec le monde. Et l’humour toujours; grinçant, toujours.