itchi go itchi e

12,00

Description

“Une rencontre, une occasion”. Depuis ses 15 ans, Pierre Barouh a toujours souhaité témoigner du monde qui l’entoure et faire circuler quelques émotions avec des mots et des images. Le merveilleux privilège de la chanson est qu’elle est immédiatement communicable et qu’elle voyage: l’effet “Pollen”. Rivière… De la source à l’échéance (un fleuve, l’océan) le scénario est implacable… Un rocher, une colline, elle serpente, revient sur ses pas, s’épanouit, s’accélère. Nord? Sud? Est? Ouest? Bouchon de liège. C’est dans cet esprit qu’a été vécu, conçu et réalisé “Itchi go, itchi e”.

Crédits

Musiciens: 
Misa Fukuma: voix (1) 
Sivuca: piano (2,12,15) 
Bïa: voix (2,13,15) 
Silvano Michelino: percussions (2,3,7,8,10,11,13,14,15) 
Joao Lyra: guitare (2,15) 
Jamil Joanes: guitare (2,15) 
Olivier Bloch-Lainé: cymbalum, basse, cavaquinho (3) 
Jim Cuomo: clarinette (3,7,11) 
Raoul Barboza: accordéon (3) 
Eric Sauviat: guitares (3) 
Maia Barouh: piano (4) 
Eric Guilleton: guitare (6) 
Daniel Mille: accordéon (6,11) 
Jean-Philippe Viret: contrebasse (6) 
Jean-Christophe Hoarau: guitare (6) 
Jacques Dompierre: batterie (6) 
Yoshiro Nakamura: guitare (8) 
Jacques Bologne: trombone (10) 
Cléa Reggiani: piano (10) 
Moira Montier-Dauriac: contrebasse (10) 
Jean-Pierre Mas: piano (11) 
Jean-Christophe Maillard: guitare (11) 
Philippe Solominski: trompette (13,14) 
Mario Canonge: piano (13) 
Christian Paoli: percussions (13) 
Thierry Fanfan: basse (13) 
Aneta Vallejo: piano (14) 
Luis Pradinas: guitare (14) 
Olivier & Christophe Defays: saxophone & contrebasse (14) 
Enregistrements entre 1995 & 1998: Studio Chauve Souris (Ivry sur Seine), Saint Bruno (Québec), Tokyo, Drum Studios & Studio Impressâo Digital (Rio de Janeiro), Paris, Studio Chenevières, Studio La Frette, La Morvient 
Mixage: Jacques Dompierre au Studio Bocage (Le Boupère), Yasuaki Shimizu (Tokyo), Gilles Sampic au Studio La Frette 
Production: Saravah 1995-1998 
Dessins: Masaharu Suzuki 
Photos: Akiko 
Design graphique: Phong Luong Dien

Presse

Christophe conte dans Les Inrockuptibles (21 octobre 1998) 
“Itchi go, itchi e” repose sur une idée chère à Barouh d’aller partout avec du matériel léger et graver des chansons au gré des occasions et des rencontres. “Itchi go, itchi e” rassemble les impressions du coin de la rue et du bout du monde : le Brésil, évidemment, et puis le Japon, le Québec, le Chili, Cuba ou la Colombie. (…) Rêverie d’un promeneur bien entouré, parcours philosophique pavé du souvenir des amis disparus ou réapparus, “Itchi go itchi e” est un joli moment d’harmonie collective, l’album d’une grande famille recomposée dont Barouh serait à la fois le patriarche et le nouveau-né permanent. 
Anne-Marie Paquotte dans Télérama (12 décembre 1998) 
Le voyage du nomade Barouh s’ouvre sur un titre symbolique, “Plus loin”, cocktail réussi de tout ce qui fait le charme bonhomme du personnage : voix aux inflexions caressantes, incitation au vagabondage de l’esprit, du pas et des notes, fête musicale où toute la planète est conviée. Ici, le Japon; ailleurs, le Chili, le Québec, Cuba; souvent le Brésil. (…) Une rencontre, une occasion, dit le sous-titre du disque, où résonne le plaisir de jouer ensemble et de vivre le monde comme une maison aux portes et aux fenêtres grandes ouvertes. 
Renaud Czarnes dans La Croix (22 novembre 1998) 
“Avec quelques chansons anciennes et beaucoup de récentes, j’ai réalisé un disque de promenade qui retrace toutes mes complicités”. Complicités avec des artistes japonais, brésiliens, québecois et français dans cet album enregistré de par le monde. (…) Un album de chansons sans épithète, de celle qui survit aux modes.

Informations complémentaires

Poids 0.1 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “itchi go itchi e”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…